Tu-Tho -- Mon monde de mots

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2014 mai 1

11 ans

11 ans. Rien n'a changé et tout est différent.

11 ans et 2 pays.

11 ans et une trentaine d'employés.

Responsabilités différentes, monde à faire tourner, à aider, à former. Pourtant le même trou noir. Sensation de vide que les années n'ont pas réussi à combler. Moments différents. Nouveaux compagnons de route. Certaine maturité à ce qu'il paraît. Ou une meilleure maîtrise des masques ? Une dextérité inédite quand il s'agit de jongler. Sourire pour les autres. Rassurer.

Date fatale qui ramène des questions, doutes comme si de rien n'avait changé. Journée à ne pas passer seule mais la solitude ne trompe pas. Elle est dans le coeur au quotidien. A chaque pas, elle pèse. A chaque nouveau regard, nouvelle question, nouvelle vie à ouvrir. Se demander si cela cessera. Le regard perdu au loin, il y a de ces instants qu'on ne peut retenir. Ces sentiments qui ne s'estomperont peut-être jamais. Doute intense.

11 ans et 11 semaines impossibles à vivre.

2014 fév. 2

Emballement

Quand tout s'emmêle. Ce cognement incessant dans ma tête, cette sensation d'être en décalé qui ne veut partir. Poussée de fièvre et pourtant pas de maladie en vue. Fatigue ? Peur ? Le monde s'emballe. Prise dans un tourbillon trop rapide, prise dans un monde qui ne cherche qu'à avancer de jour en jour plus vite. Tellement de mots, tellement de responsabilités.

Qu'en est-il des autres ? Quel est leur moyen de soutenir cet assaut constant d'images et de sensations ? Se sentir au bord du précipice. Ne pas savoir que faire. Dormir n'aide pas. Comment se calmer ? Nerfs à vif, nerfs à chaud. Mouvements incessants, incapacité à rester assise. Cela semble si dur, si différent. Pourquoi ? Ne pas connaître la réponse.

Juste vouloir pouvoir soulever le poids des responsabilités pendant quelques instants. Pouvoir s'offrir un peu de répit, un peu de calme.

Tourner les pages vers un autre chapitre.

2014 janv. 31

Nouvelle année / Année nouvelle

Année du Cheval de Bois ! Année 2014 !

Que de perspectives pour cette nouvelle année. Nouveaux projets et consolidations des anciens. (R)Evolution ? Comment savoir ?

Tous ces oracles pourraient se tromper. Toutes ces destinées que l'on peut nous dire. Tous ces voeux qu'on reçoit et ceux qu'on a murmurés au coin d'un bâton d'encens. Serait le meilleur divin au monde celui qui sait d'avance quel est le chemin que l'on suivra. Y croire.

Que cette année soit meilleure que les précédents, dans leur lignée mais que des changements se fassent sentir en mieux. Que cette année puisse combler.

2014 janv. 13

Salon 2014

Nouvelle année, nouveau Salon, nouvelles couleurs, nouvelles impressions. Et pourtant la même ligne directrice, les mêmes personnes, les mêmes liens qui ne font que de s'étoffer. Doucement, d'année en année, les choses prennent sens et se complexifient tout en devenant plus simples à comprendre. Rôle repris avec plaisir. Douceur de pouvoir se couler dans une ligne directrice. Simplicité du moment où on répond qu'on n'est pas à l'origine de la décision. Plaisir de pouvoir aider, aider tout simplement pour rendre tout ce qu'on a pris.

Parcourir ses allées et se sentir grandir. Le meilleur Salon depuis le début. Est-ce la maturité ? Ou est-ce le reflet d'un bien être qui se veut plus général ? Pas de conflit, pas d'histoires, juste soi. Pouvoir rire en se sentant libérée. Pouvoir regarder les autres avec tendresse sans animosité, sans douleur et sans doute.

Et si c'était le bonheur ?

2013 déc. 24

Noël

Moment de partage, moment en famille, moment de pardon, moment de paix, moment pour les autres et soi. Noël comme une enclave au milieu des étranges. Un nuage sur ce lac tumultueux que sont nos univers. Une envie de partager, de calmer, de s'oublier dans la douceur du quotidien. Un moment suspendu dans les airs pour que les gens repartent de plus belle. Que restera-t-il de cette saison de Noël ? Des guirlandes fanées, des papiers jeté qui auront perdu leurs couleurs, des moments volés ? De mon Noël il restera cette légère nostalgie de ne plus avoir d'étoiles dans les yeux.

Holidays season

Déjà les fêtes de fin d'année, déjà le retour en France. L'année écoulée a été tellement folle, tellement mouvementée que j'ai eu l'impression de la faire en apnée dans un boulet de canon. Et me voilà déjà à boucler une année, à retrouver mon petit Paris douillet des vacances. Vacances bien méritées cette année. A tous ces moments heureux de l'année 2013 !

2013 mai 5

Un an !

Le temps s'envole sans que je ne m'en aperçoive. Alors que je cours sans arrêt, il fuit plus vite que moi. Tous ces moments à me dire que je pourrais faire mieux, faire plus de choses, commencer de nouveaux projets. En un battements de cils, les secondes se sont volatilisées. Plus le temps de tout refaire, il faut faire avec. Améliorer les choses pas à pas.

En un an, le restaurant a décollé. 362 jours à servir des tables, des centaines de clients vus, des dizaines d'employés formés avec passion et des sourires par milliers. Se retourner et se rendre compte que toutes ces journées valaient la peine. Avoir passé le plus gros cap, avoir fait le plus dur et enfin confirmer cette espérance : ce chemin est le bon, le restaurant tiendra.

2013 mar. 14

Staff ?

Lorsque deux personnes ne peuvent plus travailler ensemble, ça se résout par une rupture de contrat. Est-ce lui qui ne comprend pas l'opportunité que j'offre ou moi qui n'ai pas su l'accompagner ?

2013 mar. 8

Journée de(s droits de) la femme

Etrange comment les Vietnamiens ont suivi la tendance de transformer cette journée en plan marketing. Plus personne ne parle des droits de la femme, ici ou ailleurs, mais les fleurs / chocolats / peluches ont pris 25% de plus pendant la nuit. On devrait offrir quelque chose aux femmes, marquer le coup si on suivait la tendance. Et au final, personne ne voit toutes ces femmes qu'on définit encore trop par rapport à leur mariage / leurs enfants.

A quand un vrai débat au lieu d'un bouquet de roses ?

2013 fév. 22

Lassitude

Usure, ils m'auront à l'usure. Lassitude de se battre contre des moulins à vents. Fatigue de tout porter sur mes épaules seules, ou peu s'en faut. Entre le marteau et l'enclume, entre les uns et les autres, entre les clients et les fournisseurs, entre deux cultures à faire le grand écart. Fatigue absolue de devoir se battre pour si peu, pour ce fil qui ne tient qu'à peine.

2013 fév. 16

Tourbillon

Tourbillon de sentiments mêlés : colère, angoisse, fatigue, peur, excitation, joie, rage, lassitude. Sérénité envolée en soirée. Un moment qui fait tout changer. Courir, toujours courir. Mais après quoi ? Pour qui ? Ne plus vraiment le faire pour soi. Amertume en catimini.

Personne n'écoute, personne ne veut progresser. Au final, ils pensent tous à eux et pas au groupe. Incapables d'admettre leurs erreurs, incapables de voir qu'ils ne sont pas les meilleurs. Du titre, ils pensent prendre le pouvoir mais sont aveugles aux responsabilités. Trop facile pour ces enfants. Ils ne saisissent pas la chance qui leur est donnée. Ils ne comprennent pas que d'autres pleureraient pour avoir autant de confort. Et s'il fallait tout changer pour qu'ils comprennent. Et s'il fallait les mettre face à l'adversité. Que feraient-ils ?

Des questions sans réponse, la solution reste à inventer. Tourbillon de sentiments mêlés et des questions suspendues.

2013 fév. 10

Bonne année du Serpent !

Une très heureuse année du Serpent à vous tous ! Que cette année soit douce, qu'elle apporte santé, succès et sérénité.

Sérénité... Sentiment qui ne le lâche pas depuis le passage à l'année nouvelle, un étrange calme qui s'est emparé de moi. Je peux voir les événements qui vont venir, ces journées folles que mon agenda me promet déjà mais, non, mon coeur ne veut pas battre plus vite.

Serpent = Sérénité retrouvée ?

2013 fév. 9

Weekend !

Premier vrai weekend depuis un long moment, depuis que je me suis lancée dans la restaurant. Cumuler deux métiers friands de weekends n'était pas le plus astucieux, me direz-vous. Mais pour une fois, pour ce Têt si bien goupillé, mon premier weekend depuis longtemps attendu !

Juste se faire plaisir, juste prendre le temps de faire toutes ces choses remises à demain. Du temps pour  moi ! :)

2013 fév. 1

Routine

Marcher dans ces pas connus se sentir autre. Refaire les mêmes mouvements ou presque. Pouvoir dire ce que la suite réserve. Tout doucement, même routine.

Pensées différentes. Des choses ont changé ou est-ce moi ? Discussions sans fin, impressions de déjà vu. L'impression  de ne plus y croire comme avant ou alors cette sensation que ça ira mieux ? Sérénité des situations ou calme de l'esprit ? Les connaître sans le dire. Deviner les pièges que pour mieux s'y donner, ou faire semblant ?

Certaines choses sont immuables. Des traits de caractère ne se gomment pas, seuls les efforts peuvent les atténuer. Ces moments comme ceux d'une autre vie. Regarder vers cette direction qui ne change pas. Ces personnes qui tournent, tournent et ne s'arrêtent. D'un moment à l'autre, cela se posera.

Ballon qui se dégonfle : la nouveauté est déjà datée. Lettres qui changent, comme les perspectives. Les mêmes déjà différents.

2013 janv. 31

Des Canadiens et une TV

Une rencontre, une demande inattendue : un reportage qui se monte sur la ville de Saigon. On me demande d'y participer pour l'aspect culinaire. L'émission doit passer sur TV5 Canada, Discovery Asia, Arte et d'autres encore. Tout ça en un seul coup ?!? Forcément, je dis oui !

Rendez-vous au marché Ben Thanh, forcément. Première rencontre, une première caméra et un courant qui passe immédiatement. S'habituer à l'accent québécois de la plupart, comprendre les règles du jeu du tournage pour ne rater aucune prise, respirer un grand coup et y aller. Beaucoup plus simple que le tournage avec la TV vietnamienne, beaucoup mieux construit, beaucoup plus fluide. Et surtout cette sensation de pouvoir oublier la caméra, juste de discuter avec l'hôtesse de l'émission.

Heidi, une belle rencontre. Un très joli sourire et une facilité sans pareille pour me conduire pendant l'émission. Forcément, quelques erreurs de ma part dans ce bilinguisme instantané. Je sais déjà que les deux interviews ne seront pas tout à fait pareilles mais les deux langues sont différents. L'anglais n'est-il pas plus direct ?

Une belle équipe de Canadiens avec qui j'ai apprécié de pouvoir passer plus d'une journée. Mémorable tournage. Soirée de clôture du reportage encore plus mémorable (et fortement plus alcoolisée). Dernière journée de détente au spa. Si toutes les émissions TV se déroulent comme ça, je veux bien en filmer d'autres !!

Lien de l'émission : http://ports.tv5.ca/

(L'épisode où j'apparais est en cours de production, donc ce sera pour plus tard...)

- page 1 de 17