Le temps s'envole sans que je ne m'en aperçoive. Alors que je cours sans arrêt, il fuit plus vite que moi. Tous ces moments à me dire que je pourrais faire mieux, faire plus de choses, commencer de nouveaux projets. En un battements de cils, les secondes se sont volatilisées. Plus le temps de tout refaire, il faut faire avec. Améliorer les choses pas à pas.

En un an, le restaurant a décollé. 362 jours à servir des tables, des centaines de clients vus, des dizaines d'employés formés avec passion et des sourires par milliers. Se retourner et se rendre compte que toutes ces journées valaient la peine. Avoir passé le plus gros cap, avoir fait le plus dur et enfin confirmer cette espérance : ce chemin est le bon, le restaurant tiendra.