Nouvelle année, nouveau Salon, nouvelles couleurs, nouvelles impressions. Et pourtant la même ligne directrice, les mêmes personnes, les mêmes liens qui ne font que de s'étoffer. Doucement, d'année en année, les choses prennent sens et se complexifient tout en devenant plus simples à comprendre. Rôle repris avec plaisir. Douceur de pouvoir se couler dans une ligne directrice. Simplicité du moment où on répond qu'on n'est pas à l'origine de la décision. Plaisir de pouvoir aider, aider tout simplement pour rendre tout ce qu'on a pris.

Parcourir ses allées et se sentir grandir. Le meilleur Salon depuis le début. Est-ce la maturité ? Ou est-ce le reflet d'un bien être qui se veut plus général ? Pas de conflit, pas d'histoires, juste soi. Pouvoir rire en se sentant libérée. Pouvoir regarder les autres avec tendresse sans animosité, sans douleur et sans doute.

Et si c'était le bonheur ?